Illustration représentant cinq membres de la société civile dans un cercle. Autour du cercle, des personnes les espionnent.

Le Security Lab d’Amnesty International dévoile de nouveaux outils pour aider la société civile face aux menaces numériques

Le Security Lab d’Amnesty International a déployé de nouvelles fonctionnalités sur son site Internet, en plus des outils, ressources et documents déjà existants, pour aider les défenseur·e·s des droits humains, les militant·e·s, les journalistes et les autres membres de la société civile face aux attaques numériques, notamment celles des logiciels espions.

« La surveillance ciblée et d’autres menaces numériques sont utilisées à travers le monde pour harceler, intimider, réduire au silence et faire reculer la société civile. Le principal objectif du Security Lab est d’aider les défenseur·e·s des droits humains, les militant·e·s et les journalistes à contrer les attaques numériques ainsi qu’à obtenir justice et respect de l’obligation de rendre des comptes lorsqu’elles se produisent, a déclaré Carolina Rocha da Silva, responsable des opérations au Security Lab d’Amnesty International.

« Nous espérons que nos outils et ressources contribueront à faire mieux comprendre les menaces numériques existantes et à fournir une aide rapide et accessible en cas d’attaques. »

L’une des nouvelles fonctionnalités du site du Security Lab est une assistance en criminalistique numérique destinée aux membres de la société civile, première étape pour les personnes ciblées qui ont besoin d’aide face aux menaces numériques.

Nous avons maintenant un service dédié et gratuit pour les personnes qui pensent avoir été prises pour cibles par un logiciel espion ou craignent d’autres formes de menaces numériques. Si des indices portent à croire que vous avez été visé par une attaque potentielle, il est nécessaire de lancer un diagnostic de sécurité sur votre appareil

Carolina Rocha da Silva, responsable des opérations au Security Lab d’Amnesty International

Le Security Lab a également créé une plateforme de ressources sur la sécurité numérique, qui propose des conseils et des ressources pour aider les défenseur·e·s des droits humains et les membres de la société civile à améliorer leur sécurité numérique. Celle-ci comporte des liens vers des sources d’assistance spécifique, accessible et gratuite mises à disposition par d’autres organisations.

L’assistance en criminalistique numérique et la plateforme de ressources sur la sécurité numérique sont accessibles via le site du Security Lab, où vous trouverez également des recherches de pointe, des nouvelles, des études de cas sur les logiciels espions Predator et Pegasus, des campagnes et des informations sur la Bourse en criminalistique numérique, ainsi que des ressources sur ce qu’est exactement la surveillance ciblée. Ce site est désormais disponible dans les langues de base d’Amnesty International : anglais, espagnol, français et arabe.

Compte tenu du volume de demandes, le Security Lab répond uniquement aux demandes d’aide émanant de membres de la société civile exposés à des menaces et n’est pas en mesure de proposer une formation générale à la sécurité numérique ou une assistance technique.